Mon employeur ne m’a pas versé le salaire qu’il me devait. Que dois-je faire ?

Publié le 27/08/2020 (mis à jour le 05/04/2022)

Dans une telle hypothèse, vous pouvez commencer par envoyer un courrier recommandé avec avis de réception à votre employeur afin de le mettre en demeure de régulariser la situation au plus vite. 

Vous pouvez lui indiquer un bref délai au-delà duquel, sans régularisation ou réponse de sa part, vous pourrez saisir le conseil de prud’hommes en référé.

Cela dit, il est aussi possible que votre entreprise se trouve en procédure collective (sauvegarde, redressement ou liquidation judiciaire) et qu’elle ne dispose pas de fonds disponibles pour payer vos salaires. Sachez que dans ce cas, les salaires sont garantis par l’assurance de garantie des salaires (AGS). Il peut donc aussi être pertinent de vérifier la situation de l’entreprise en vous rapprochant des représentants du personnel, s’il y en a. Si un comité social et économique (CSE) existe dans votre entreprise, il peut déclencher un droit d’alerte économique pour vérifier la situation de l’entreprise. Les élus ou les salariés peuvent également contacter la Direccte qui peut vous renseigner, ou aider l’employeur à faire face à la baisse d’activité durant la crise sanitaire. 

Afin de vous aider dans cette démarche, nous vous conseillons de vous rapprocher de vos représentants du personnel et/ou d’un défenseur syndical CFDT.


SI vous êtes adhérent de la CFDT, vous pouvez être accompagné dans cette démarche par votre syndicat ou par votre interprofessionnelle de proximité (UD, UTI, UL…).  

Si vous n’êtes pas adhérent à la CFDT, vous pouvez être conseillé par un conseiller du salarié. La liste des conseillers du salarié présents dans votre département est consultable à la préfecture, à l'Inspection du travail et dans chaque mairie.

Vous pouvez également consulter le site : www.droit-travail-france.fr.