Salariés du particulier employeur la CFDT agit pour vous !

Publié le 07/09/2020 (mis à jour le 05/10/2020)

Vous êtes presque 1 000 000 salarié∙es à travailler pour des particuliers employeurs.

Assistant∙es de vie, gardes d’enfants à domicile, jardinier∙es, employé∙es familiaux, enseignant∙es à domicile, assistant∙es ménager∙es… la CFDT agit pour vous au quotidien pour la reconnaissance de votre métier.

La CFDT négocie pour vous :

  • Une médecine du travail adaptée à vos besoins
  • La reconnaissance de la pénibilité de votre métier
  • Vos conditions de départ à la retraite
  • La valorisation des compétences acquises dans votre travail au quotidien.

Nos représentant∙es sont des salarié∙es de votre secteur tout comme vous et connaissent vos réalités. C’est à partir de celles-ci que nous faisons évoluer vos droits.

Nous pouvons vous défendre et créer des droits supplémentaires directement avec vos employeurs, sans intermédiaire.  

La CFDT développe également des offres gratuites pour vous à des œuvres culturelles et sociales (places de cinéma, de théâtres etc) aujourd’hui principalement accessibles aux salarié∙es des grandes entreprises.

Pour vous nous voulons obtenir :

  • Une meilleure organisation des possibilités de remplacement
  • Une meilleure reconnaissance de votre métier
  • Une médecine du travail adaptée à vos besoins
  • Des nouvelles règles d’indemnisation du chômage
  • Une meilleure reconnaissance et un encadrement plus précis de l’exercice d’assistant∙es maternel∙les afin d’en améliorer le recours

La CFDT se mobilise pour faire reconnaitre votre profession à sa juste mesure et vous accompagner sur votre quotidien au travail.

Ne restez plus seul∙es pour faire face aux difficultés, ou vos questions sur vos droits dans vos liens avec Pôle emploi, CAF, sur le sujet de la retraite etc.

Pour les assistan∙tes maternel∙les qui adhérent à notre syndicat, la CFDT leur offre une assurance responsabilité civile professionnelle gratuite en partenariat avec la MACIF.

Pour toutes ces raisons rejoignez-nous et votez pour nous du 25 janvier au 7 février