Israël-Palestine, la CFDT appelle à la désescalade

Publié le 11/05/2021

Le mouvement islamiste Hamas et Israël ont échangé des centaines de tirs cette nuit, faisant au moins une vingtaine de morts côté palestinien dans la bande de Gaza, selon les autorités locales.

Les frappes israéliennes, en représailles aux centaines de roquettes lancées par le Hamas sur Israël, font suite à la montée des tensions et des violences de ces derniers jours à Jérusalem-Est, où des familles palestiniennes risquent abusivement l'éviction au profit de colons israéliens. Hier, des centaines de Palestiniens et 32 policiers israéliens ont été blessés dans de nouveaux affrontements sur l’esplanade des Mosquées.

Les tirs de roquettes de la part du Hamas sur des populations civiles sont inadmissibles. De son côté, l’armée israélienne a annoncé ce matin n’être qu’au début de ces opérations militaires dans la bande de Gaza, opérations qui ont déjà été meurtrières pour les populations civiles de Gaza. Ce qui est tout aussi inacceptable.

La CFDT condamne les violences de toutes parts et appelle chacune des parties à engager un processus de désescalade. La montée des tensions n’entraînera que plus de victimes civiles et éloignera toujours plus une résolution pacifique du conflit.